Olivier



Hypertension artérielle, maladies cardio-vasculaires, diabète non insulino-dépendant


Description


phytotherapie


L'Olivier aime les terrains secs et rocailleux. Il grandit durant les trente premières années et s'épanouit jusqu'à l'âge d'un siècle. Certains spécimens ont plus de 2000 ans. Symbole de paix depuis des temps très anciens, il fut élevé au rang d'arbre sacré dans l'Antiquité.


Le bien être de votre tension


L'action hypotensive des feuilles d'Olivier a longtemps été attribuée à une substance unique, l'oleuropéoside (un iridoïde)responsable d'effets à la fois hypotenseur, vasodilateur, antiarythmique et spasmolytique mais d'autres substances comme l'oléacéine, pourraient justifier au moins en partie l'action hypotensive de la feuille d'Olivier.

Utile dans la prévention de l'artériosclérose et des maladies coronariennes, la feuille d'Olivier permet également de traiter les troubles associés à l'hypertension artérielle : céphalées, vertiges, bourdonnements d'oreille.
La feuille d'Olivier manifeste aussi une action hypoglycémiante et hypocholestérolémiante (diminution du taux de cholestérol LDL et augmentation du taux HDL) et peut, à ce titre, être utilisée comme traitement adjuvant du diabète non insulino-dépendant (diabète de type 2).

D'autres effets antioxydants, antibactériens et antifongiques ainsi que des vertus anti-inflammatoires contribuent à l'action bienfaisante de la feuille d'Olivier.
Rappelons enfin que l'Olivier est traditionnellement utilisé pour favoriser la diurèse, autrement dit l'élimination rénale de l'eau.

Associations


Cholestérol et hypertension: Olivier + huile de saumon
Diabète léger : Olivier + Fenugrec + Resvératrol + Nopal
Hypertension légère : Olivier + Ail